Vous êtes ici : AccueilActualités

Soutenance de thèse de Pauline Castaing

Publié le 25 novembre 2021 Mis à jour le 25 novembre 2021
Date
Le 02 décembre 2021 De 14:30 à 17:00
Lieu :Pôle Tertiaire - Site La Rotonde - 26 avenue Léon Blum - 63000 Clermont-Ferrand
Informations complémentaires :Salle Pascal - 313

Mitigating the adverse effects of Climate Change in Developing countries: three essays

Composition du jury

Directrice de thèse
Catherine Araujo-Bonjean, Chargée de recherche-HDR, CNRS-Université Clermont Auvergne

Co-encadrant
Antoine Leblois, Chargé de recherche, INRAE

Rapporteurs
Philippe de Vreyer, Professeur, Université Paris-Dauphine
Julie Subervie, Directrice de recherche, INRAE

Suffragants
Vianney Dequiedt, Professeur, Université Clermont Auvergne
Tanguy Bernard, Professeur, Université de Bordeaux

Résumé

Cette thèse s'appuie sur trois essais empiriques intégrant des questions environnementales et agricoles à l'économie du développement et documentant la résilience des ménages au changement climatique en Afrique sub-Saharienne.

Le Chapitre 1 s'interroge sur les effets potentiellement adverses de la caution solidaire sur les investissements agricoles dans l'adaptation au changement climatique, du fait des désincitations à l'effort et du phénomène de passager clandestin qu'elle peut impliquer. J'étudie le cas particulier du Burkina Faso où la caution solidaire régit l'organisation des coopératives de coton et conditionne l'emprunt des intrants. En s'appuyant sur une enquête de 668 producteurs de coton, les résultats suggèrent que plus la coopérative est grande, plus ses membres se détournent des stratégies individuelles de lutte contre le changement climatique.

Le chapitre 2 évalue l'impact moyen et la validité externe des assurances indicielles sur les décisions de production agricole. En rassemblant les données de six essais randomisés contrôlés dans un modèle Bayésien hiérarchique, nous montrons que les programmes d'assurance indicielle ont le potentiel de favoriser les investissements productifs des agriculteurs, mais que cet effet est beaucoup plus incertain que lorsqu'il est estimé par une méthode de méta-analyse classique. L'importante hétérogénéité des effets de traitement détectée entre les études génère une incertitude non négligeable autour de l'effet de l'assurance indicielle dans un nouveau contexte. L'analyse des covariables suggère que les ménages les plus pauvres et moins destinés à des performances agricoles bénéficient davantage de l'assurance indicielle.

Le chapitre 3 s'appuie sur le cas de la Grande Muraille Verte (GMV) au Nigéria pour quantifier les retombées d'un programme de restauration environnementale sur la santé des enfants. En exploitant l'hétérogénéité géographique et temporelle de l'exposition des enfants aux activités de la GMV, nous estimons les différences d'évolution sanitaire entre les groupes de contrôle et de traitement par la méthode des doubles-différences. Nous montrons qu'une amélioration substantielle et significative de la santé, mesurée par l'écart type de la taille pour l'âge, s'opère chez les enfants vivant à proximité des vergers communautaires. L’étude des mécanismes explicatifs suggère que les enfants proches des vergers accèdent à des régimes alimentaires plus diversifiés, bénéficiant ainsi d'une meilleure sécurité alimentaire.

Mots-clés

Afrique subsaharienne ; gestion du risque ; assurance agricole ; adaptation au changement climatique ; ménages ruraux.